À l’issue de sa formation initiale, le Conseiller numérique France Services pourra engager des actions d’accompagnement auprès de tous types de publics au travers d’ateliers de groupes, de présentations et d’accompagnements individuels :
Prendre en main un équipement informatique (ordinateur, smartphone, tablette, etc.) ;
Naviguer sur internet ;
Envoyer, recevoir, gérer ses courriels ;
Installer et utiliser des applications utiles sur son smartphone ;
Créer et gérer (stocker, ranger, partager) ses contenus numériques ;
Connaître l’environnement et le vocabulaire numérique ;
Apprendre les bases du traitement de texte ;
Échanger avec ses proches ;
Trouver un emploi ou une formation ;
Accompagner son enfant ;
Comprendre ce que le numérique peut apporter à sa TPE/PME
Comprendre la culture numérique.

L’ensemble des missions et sujets d’expertise est détaillé dans l’offre de service des Conseillers numériques.

Le CNFS doit permettre aux usagers de devenir autonomes dans leur utilisation quotidienne des outils numériques, d’accompagner et ne pas « faire à la place de ». Dans cet objectif, il doit définir, avec la structure d’accueil et en fonction des besoins constatés des usagers, des axes prioritaires d’intervention.

Il peut intervenir pour accompagner vers l’autonomie sur des démarches administratives simples, mais fera en ce cas en priorité le lien avec les autres dispositifs, lieux et services d’inclusion numérique parmi lesquels France Services, AidantsConnect et le Pass Numérique.

Conformément à la circulaire interministérielle du 26 janvier 2021 relative à la mise en œuvre du volet « inclusion numérique » du plan France Relance : « contrairement aux agents d’accueil France Services, qui sont spécifiquement formés par les opérateurs partenaires, l’accompagnement aux démarches administratives ne relève pas de la mission principale des Conseillers numériques France Services. Aussi, un Conseiller numérique ne peut venir qu’en complément des deux agents (ou plus) animant la France Services, sur les missions de conseil numérique qui sont les siennes ».

Pour en savoir plus : consultez l’appel à manifestation d’intérêt pour les structures publiques ou les structures privées.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !