Le Conseiller numérique France Services exerce obligatoirement ses missions à temps plein. Les conditions précises d'organisation de son activité au quotidien relèvent de la responsabilité de l'employeur, dans le respect du cadre établi par l’appel à manifestation d’intérêt.

Au quotidien, il exerce ses missions au plus près du public, dans des lieux de passage des habitants du territoire : dans un espace public numérique, dans un espace France Services, une mairie, une école, une médiathèque, un centre de loisirs, sur la place du village, un marché ou même dans un centre commercial. L’itinérance et le « hors les murs » sont donc encouragés. Les frais de déplacement générés par cette mobilité sont à la charge de la structure d’accueil qui l’emploie.

Il peut intervenir auprès d’un groupe ou de façon individuelle.

Chaque Conseiller numérique France Services reçoit, dans le mois qui suit son entrée en formation, un kit d’animation comprenant polos, sweats, autocollants, sac, masques, oriflamme et kakemono aux couleurs du dispositif, qu’il a l’obligation d’utiliser, pour lui permettre de rendre visible son activité auprès des usagers.

Les activités sont réalisées au bénéfice de l’ensemble des usagers, accueillis de façon universelle. La structure s’engage donc à communiquer sur les actions proposées par le Conseiller numérique, et à accueillir le grand public sans demande d’adhésion d’aucune sorte.

Les activités sont réalisées gratuitement pour les usagers ; le contre-paiement par le Pass numérique est envisageable à titre dérogatoire.

Le Conseiller numérique peut se spécialiser pour répondre aux besoins de publics spécifiques. Cette spécialisation sera définie avec l'employeur. Il ne peut pour autant réaliser exclusivement un seul type de missions, comme par exemple le conseil aux gérants d’entreprises. L’accompagnement du grand public reste au cœur de la mission de tous les Conseillers numériques.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !