Les candidatures sont prévues jusqu’à ce que les 4 000 places de conseillers numériques soient pourvus, et fermeront au plus tard début 2022. Si le dispositif est un succès, il pourra être reconduit.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !