Allouée sous forme de subvention, la prise en charge permet de rémunérer le conseiller à hauteur du SMIC pour une durée de deux ans. Pour une structure publique, la subvention totale s’élève à 50 000 euros par poste (et majorée selon les dispositions réglementaires en vigueur en outre-mer le cas échéant). Pour une structure privée, elle s’élève à 40 000€.

Vous êtes libre d’augmenter le montant de la rémunération.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !