Oui, le conseiller peut rompre son contrat en respectant un préavis.

La structure peut embaucher un autre conseiller dans le cadre légal fixé pour les contrats à durée déterminée.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !