L’aide accordée permet de couvrir le salaire d’un conseiller numérique pour une durée de deux ans. L’employeur est encouragé à aller au-delà. Il devra alors prendre en charge 100% de la rémunération.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !